Archives pour la catégorie Non classé

Ethiques en toc

EnfantC’est devenu un classique de l’émission de France Télévision « Cash Investigation » : Elise Lucet poursuivant dans les couloirs puis dans la rue un dirigeant d’entreprise, un politique ou un haut fonctionnaire refusant de répondre à ses questions. Dans la livraison du 6 octobre 2015, c’était au tour d’Emmanuel Faber, Directeur Général de Danone, d’en faire les frais. Il réussira à lui échapper, sans gloire, en s’engouffrant dans une petite voiture bleue que la journaliste, l’air désolé, regarde s’éloigner. Sur son iPad on distingue le visage triste du petit indonésien malnutri qu’elle aurait bien aimé lui montrer.

Lire la suite

Delaware : « The Small Wonder ».

2000px-Flag_of_DelawarePas plus grand que la Haute Marne, le Delaware est, avec ses 900.000 habitants, le deuxième plus petit état américain après Rhode Island. Il s’est baptisé avec fierté « The First State », pour avoir été en 1787 le premier à ratifier la constitution. (Il a été aussi, mais on le sait moins, dans les tous derniers à ratifier, …en 1901, le 13ème amendement abolissant l’esclavage). John Biden, l’actuel vice-président des Etats Unis, en est un ancien sénateur. On appelle aussi le Delaware « The Small Wonder ». Ce qui colle assez bien avec une autre de ses singularités, celle d’être un paradis fiscal à demeure pour les américains, une sorte de géant mondial abritant plus de sociétés que d’habitants : 40% des entreprises cotées à la bourse de New York et 65% des entreprises du Fortune 500 y sont domiciliées pour profiter de son étonnante tolérance juridique et de son régime fiscal softissime: les profits de leurs activités réalisées hors de l’état ne sont pas taxés, et il n’y a ni impôt local sur le revenu ni TVA ! Pas étonnant donc que Google y ait localisé son holding « Alphabet » ainsi qu’une cinquantaine de filiales. Pour, à ne pas en douter, contribuer à installer un monde meilleur…

 

« A l’eau ! »Non mais « à l’eau! » quoi !

Les manchots© Philippe Jochem (détail)

« Les manchots »© Philippe Jochem (détail)

Les manchots (à ne pas confondre avec leurs cousins du pole nord, les pingouins) sont de gros oiseaux patauds qui passent le plus clair de leur temps debout dans le froid, serrés les uns contre les autres, en immenses colonies. Et qui, pour se déplacer, sont condamnés à se dandiner péniblement sur leurs courtes pattes en agitant leurs moignons d’ailes pour garder l’équilibre. C’est en tous cas l’image, plutôt tristounette, que nous en avons. En oubliant qu’ils sont aussi, à d’autres moments, de formidables nageurs. Dès qu’ils plongent pour se nourrir et nourrir leur progéniture, changement de décor complet. C’est avec une incroyable mélange de puissance et de grâce qu’ils évoluent dans les eaux glacées de l’antarctique, pour offrir le spectacle de somptueux et joyeux ballets aquatiques. Il semble même, comme le rappelle Fréderic Laloux° dans son

Les manchots© Philippe Jochem (détail)

« Les manchots »© Philippe Jochem (détail)

livre, qu’ils soient capables de parcourir plus de 2000 kilomètres en mer en dépensant l’équivalent d’un litre d’essence. Un rendement que n’atteint aucune machine humaine! Voilà une métaphore qui devrait interpeller tous les dirigeants et managers de grandes entreprises ou institutions. En leur rappelant qu’il dépend d’eux que leurs colonies de manchots, plutôt que de rester figées sur la banquise, aient la possibilité de nager à leur guise et donner la pleine mesure de leur potentiel. En les faisant évoluer dans des organisations qui les mettent « à l’eau »…

 °Frédéric Laloux : Reinventing Organisations

Slimfit

Jared Leto, prince du slim: photo Wickimedia

Jared Leto, prince du slim: photo Wickimedia

Les femmes savent sacrifier le confort sur l’autel de l’élégance. Il n’y a qu’à se souvenir des corsets de nos arrières grand mères ! Les hommes moins. Encore que les fraises dont ils enserraient leurs cous à une certaine époque ne devaient pas être spécialement commodes non plus.La pince de pantalon fait partie de ces astucieuses trouvailles de tailleurs contribuant à la fois au confort et à l’élégance, en faisant qu’un pantalon « tombe » bien et soit agréable à porter. Elle permet, au moment de s’asseoir (ce qui n’est pas une situation rare) de ne pas avoir les cuisses et les fesses désagréablement coincées. On aurait donc pu penser que cet oecuménisme allait lui garantir une place de choix dans les bonnes pratiques de confection de nos vêtements. C’était sans compter sur les dictats de la mode.

Lire la suite

California: the golden state…

La prison de San Quentin: photo Wickimedia

La prison de San Quentin: photo Wickimedia

Ah la Californie ! Formidable laboratoire du monde de demain, ou les Google, Apple, Facebook, Uber, Netflix…et autres modernes alchimistes s’affairent à nous mitonner, pour le meilleur et pour le pire, nos modes de vie futurs.

Mais cet état emblématique du génie et de la puissance américaine a une autre singularité dont on parle moins : elle compte parmi les états qui continuent à pratiquer la peine de mort et, tous les ans, y condamne une vingtaine de criminels. Sauf que, depuis 2006, il n’y a pas eu une seule exécution ! Résultat : les 700 lits du couloir de la mort de la prison de San Quentin ou tous ces condamnés sont rassemblés n’y suffisent plus. Et qu’un projet d’extension est à l’étude.

Cherchez l’erreur…

Nouveaux leaders

orchestre 1 flickr.com

Photo Marcel Pigeon – Flickr

J’ai participé il y a quelques jours, à l’invitation d’Arnava, société du groupe SBT spécialisée dans le conseil en leadership, à une conférence/petit déjeuner chic chez Ledoyen.

Bien m’en a pris, car j’y ai découvert Sylvain Audinovski.

Lire la suite

Choc de simplification

Briquet à gaz jetable Photo Wikimedia

Briquet à gaz jetable Photo Wikimedia

Provoquer un « choc de simplification » dans nos administrations est, paraît-il, à l’ordre du jour de nos gouvernants. C’est en tous cas un de leurs éléments de langage, comme on dit. En ce qui me concerne, je ne l’ai pas encore senti ! Il faut dire qu’il n’y a rien de plus compliqué que de simplifier ! Comme en témoigne l’histoire édifiante que je m’en vais vous conter.

Lire la suite